La pompe à chaleur

Retour aux conseils

Le chauffage est probablement l'un des postes énergétiques les plus onéreux de la maison. Réaliser des économies d’énergie est donc une priorité pour grand nombre de Français.

L'un des premiers réflexes consiste à contrôler sa consommation, notamment sur le chauffage du logement en hiver, mais comment être certain que la pompe à chaleur que vous aurez choisie vous apportera le rendement le plus optimal ?  

La  pompe à chaleur, révolutionne notre manière de nous chauffer grâce à son système de fonctionnement ingénieux : puiser dans l'environnement l'énergie naturellement présente dans l'eau, le sol ou encore l'air pour la restituer à l'habitat.

Très populaires actuellement, l’offre de pompes à chaleur s’est largement développée, avec des technologies parfois différentes, au point qu’il peut être difficile de faire un choix. Comment savoir quelle pompe à chaleur conviendra à votre habitat ? Mieux encore, comment être certain qu'elle vous fera vraiment réduire votre facture énergétique ? Voici nos bons tuyaux qui vous aideront dans le choix d'une pompe à chaleur écolo et économe !

Les pompes à chaleur : définition

Installer une pompe à chaleur chez vous va transformer radicalement votre manière de vous chauffer. Mais si vous pouvez réaliser, grâce à ce type de travaux, jusqu’à 70% d’économie, son installation a un coût important, même si celui-ci peut être rapidement amorti.

Les pompes à chaleur fonctionnent grâce à un système qui puise les calories à l'extérieur de la maison : dans l'air (aérothermie), dans le sol (géothermie) ou encore dans l'eau (aquathermie). Cette énergie, transformée en chaleur par évaporation, compression et condensation, peut être restituée à l'habitat selon trois fonctions :

  • chauffer l'air de la maison,
  • rafraichir l'air de la maison,
  • produire de l'eau chaude sanitaire.

Côté performances, les pompes à chaleurs peuvent permettre de faire jusqu'à 60 à 70% d'économie ! De plus, 1KW de chaleur produite par une pompe à chaleur génère 6 fois moins de CO2 qu'une chaudière classique ! Quand on sait que le chauffage de nos maisons représente 20% des émissions de gaz à effet de serre, investir dans une pompe à chaleur s'avère être un vrai geste en faveur de la préservation de notre planète.

A ce titre, l'acheteur d'une pompe à chaleur peut bénéficier selon certaines conditions d’un crédit d'impôts.

Comment choisir une pompe à chaleur ?

Avant même de choisir un modèle, une marque et un installateur, vous allez devoir vous demander quel type de pompe à chaleur convient à votre habitat. Sachez par exemple que toutes les pompes à chaleur ne sont pas considérées comme écologiques et ne permettent donc pas de bénéficier du crédit d'impôts. D'autres ne sont compatibles que si vous possédez un jardin. Tous ces critères sont à prendre en compte au moment de l’élaboration de votre projet d’installation.

Une bonne astuce : de manière générale, pour bien choisir une pompe à chaleur, gardez en tête qu'il faut qu'elle couvre 120% de vos besoins pour être adaptée à votre logement. Pour le savoir, n'hésitez pas à faire effectuer un bilan thermique par un spécialiste.

Un autre critère permet d'évaluer la qualité d’une pompe à chaleur. Si les COP (coefficient de performance) sont une bonne indication, n'hésitez pas toutefois à vous fier davantage aux SFP (coefficient de performance saisonnier) qui comme leur nom l'indique prennent en compte le COP moyen sur l'année. Plus ce chiffre est élevé et plus la pompe à chaleur est efficace.

Les pompes à chaleur aérothermiques air-air

Le principe : les pompes à chaleur aérothermique air-air puisent l'énergie de l'air et la restitue sous forme d'air.

Les avantages

Ce type de modèles est très apprécié et largement plébiscité : très simples à installer et parmi les moins chères (à partir de 5000€), les pompes à chaleur air-air sont compatibles avec votre installation de chauffage actuelle. Autre argument de poids, elles peuvent également être utilisées en appartement. Si le modèle le permet, elles permettent aussi de se transformer en climatisation l'été : on les appelle alors des pompes à chaleur réversibles.  

Les inconvénients  

Elles ne conviennent pas aux régions où la température en hiver avoisine les -5° C. Par ailleurs, elles ne fonctionnent pas en autonomie et vous devrez continuer à vous servir d'un chauffage d'appoint. Notez que les modèles les moins chers sont parfois bruyants. Pour finir, sachez que vous ne pourrez pas bénéficier d’un crédit d'impôts.

Les pompes à chaleur aérothermiques air-eau

Le principe : les pompes à chaleur aérothermique air-eau puisent l'énergie de l'air et la restitue sous forme d'eau.

Les avantages

Les pompes à chaleur aérothermiques air-eau ont sensiblement les mêmes atouts que les pompes à chaleur air-air, à ceci près qu'elles permettent de produire également l'eau chaude sanitaire. Par ailleurs, les modèles les plus récents supportent les basses températures en hiver et fonctionnent en complète autonomie, ne nécessitant donc pas de chauffage d'appoint. Plus chères que les pompes à chaleur air-air (entre 7000 et 15000€), elles permettent de bénéficier d’un crédit d'impôts.

Les inconvénients 

Contrairement aux pompes à chaleur aérothermique air-air, elles ne sont pas réversibles et ne se transforment pas en climatisation l'été. Elles peuvent néanmoins rafraîchir l'air de votre logement. Par ailleurs, les modèles récents permettant de supporter les grands froids sont encore assez chers.

Les pompes à chaleur géothermiques sol-eau ou sol-sol

Le principe : les pompes à chaleur géothermiques sol-eau ou sol-sol puisent l'énergie du sol et la restitue sous forme d'eau ou dans le chauffage au sol de l'habitat. 

Les avantages

Les pompes à chaleur sol-eau et sol-sol sont complètement autonomes et présentent une excellente performance, notamment grâce au fait que la température du sol est constante en été comme en hiver. Elles ne se transforment pas en climatisation mais permettent néanmoins de rafraichir l'air en été. Et bien sûr, elles permettent de bénéficier du crédit d'impôts.

Les inconvénients 

Les pompes à chaleur sol-eau et sol-sol ne sont compatibles qu'avec des radiateurs basses températures ou le chauffage au sol. Par ailleurs, il est nécessaire de posséder un jardin pour placer les capteurs soit de manière horizontale (dans le cas d'un grand jardin), soit de manière verticale (ce qui inclut un coût supplémentaire pour le forage). Par conséquent, l'installation de ce matériel est plus onéreuse (comptez entre 10 et 15000€).

Les pompes à chaleur aquathermiques eau-eau

Le principe : les pompes à chaleur eau-eau puisent l'énergie de l'eau en sous-sol et la restitue sous forme d'eau.

Les avantages

Les pompes à chaleur eau-eau sont complètement autonomes. Elles produisent aussi l'eau chaude sanitaire. Elles ne se transforment pas en climatisation mais elles rafraichissent l'air en été. Et bien sûr, elles permettent de bénéficier du crédit d'impôts.

Les inconvénients 

Les pompes à chaleur eau-eau ne sont compatibles qu'avec des radiateurs basses températures ou le chauffage au sol sauf pour les pompes à chaleur haute température (+ de 65° C) compatibles avec un chauffage central classique.

Il est nécessaire d'avoir un point d'eau ou une nappe à proximité et de réaliser deux forages : l'un pour capter l'eau, l'autre pour la rejeter. L'installation influe naturellement sur le prix. Comptez entre 10 et 20000€ pour une pompe à chaleur eau-eau. 

Retour aux conseils
Ces sujets peuvent également vous intéresser :
  • Chaudière
    Choisir sa chaudière

    Chaudière fioul, gaz, GPL, ou à bois ? HomeServe vous guide pour choisir votre chaudière, en fonction de votre logement et de votre budget 

  • Maison intelligente
    Nest : le thermostat qui révolutionne le chauffage arrive en France, en partenariat avec HomeServe

    Avec Nest, découvrez un thermostat d'ambiance connecté et intelligent, en partenariat avec HomeServe ! 

  • Chauffe-eau
    Chauffe-eau thermodynamique : tout ce qu’il faut savoir

    Le chauffe-eau thermodynamique est économe par rapport aux systèmes classiques ? HomeServe vous explique son fonctionnement et ses avantages.