Comment installer un chauffe-eau ?

Retour aux conseils

Vous avez décidé de changer votre chauffe-eau et de le faire vous-même ? Quelle que soit la raison de votre choix, chauffe-eau vieillissant, en panne, ou équipement de votre nouveau logement, assurez-vous tout d’abord d’avoir les compétences nécessaires. Si l’opération peut sembler à la portée de tous, elle nécessite des connaissances techniques, et notamment dans le respect des normes d’installation. Ce petit guide vous montre les différentes étapes pour la réalisation de cette installation.

Bien déterminer l’emplacement de son chauffe-eau

Si votre nouvel appareil ne remplace pas un ancien, le choix de l’emplacement est la première étape.

Quelques conseils :

  • Installez votre appareil le plus près possible des points de puisage pour éviter les déperditions de chaleur ; 
  • En cas de distance supérieure à 8 mètres, l’ajout d’un chauffe-eau d’appoint sera plus efficace et économique ; 
  • Si l’installation se fait hors de la maison (garage, sous-sol…) pensez à vérifier que les canalisations sont isolées pour résister au gel ; 
  • En cas d’installation du chauffe-eau dans votre salle de bains, vous devez respecter la norme NF C 15-100.

La fixation du chauffe-eau

Plusieurs possibilités s’offrent à vous, selon le design de votre chauffe-eau.

Par exemple, il existe 4 sortes de chauffe-eau électriques :

  • petite capacité qui s'installe généralement sur ou sous un évier ; 
  • vertical qui se fixe sur un mur par des pattes de fixation et repose obligatoirement sur un trépied ; 
  • horizontal qui se fixe sur un mur, au plafond à l’aide d’une console d’accrochage, sous des combles ou au sol ; 
  • stable qui se pose directement sur le sol.

Si vous fixez votre chauffe-eau sur un mur porteur : 

  • Utilisez le gabarit de pose fourni avec l’emballage pour marquer les points de perçage ; 
  • Percez puis chevillez en fonction du support et des indications de la notice ; 
  • Mettez en place votre chauffe-eau et fixez-le solidement.

Astuce : comme nous l’avons vu, ajouter un trépied est obligatoire pour un chauffe-eau vertical mural si votre mur d’appui n’est pas porteur. Mais le trépied sera également très pratique car grâce à lui, vous n’aurez plus que deux points de fixation à créer.

Le raccordement hydraulique de votre chauffe-eau

Avant d’aller plus loin, coupez le courant électrique et fermez l'arrivée d'eau.

Un ballon d'eau chaude est logiquement alimenté par le réseau d'eau potable via un tuyau d'eau froide et il rejette l'eau chaude, dans le tuyau alimentant le réseau d'eau chaude de l'habitation.

Pour le raccordement, aidez-vous des codes couleurs : le bleu pour l'arrivée d'eau froide et le rouge pour la sortie d'eau chaude.

Pour l'arrivée d'eau froide :

  • Vissez le groupe de sécurité ; 
  • Mettez en place le siphon ; 
  • Raccordez le flexible d'arrivée d'eau froide sur le groupe de sécurité.

Pour la sortie d'eau chaude :

  • Fixez le raccord diélectrique ; 
  • Raccordez le flexible de sortie ; 
  • Ouvrez la vanne d'arrivée d'eau ; 
  • Remplissez la cuve en laissant un robinet ouvert pour laisser sortir l'air de la cuve ; 
  • Fermez le robinet lorsque l'eau commence à s'écouler en continu ; 
  • Vérifiez que l'ensemble des connexions est étanche et resserrez-les légèrement au besoin ; 
  • Mettez le chauffe-eau sous pression et actionnez le groupe de sécurité pour vous assurer de son bon fonctionnement et évacuer les déchets éventuels.

L’importance du groupe de sécurité

Votre chauffe-eau doit être obligatoirement accompagné d’un groupe de sécurité dont le rôle est de maintenir une pression inférieure à 7 bars à l’intérieur du chauffe-eau et donc d’éviter son explosion.

Cette pièce mécanique destinée à recevoir l'arrivée d'eau froide,  doit être posée neuve et doit respecter la norme ND D 36-401.

Attention : rien ne doit être installé entre le groupe de sécurité et le chauffe-eau.

Si la pression de l'installation est  supérieure à 5 bars, vous pouvez aussi installer un réducteur de pression pour éviter que l'eau ne s'écoule continuellement du groupe de sécurité.

Le raccordement électrique de votre chauffe-eau

Vérifiez bien que vous avez coupé l’arrivée du courant au tableau électrique et que votre chauffe-eau est compatible avec votre installation électrique.

Selon l'installation et le chauffe-eau choisi, vous avez deux possibilités : soit un raccordement monophasé soit un raccordement triphasé. Dans les deux cas, les constructeurs vous fournissent les schémas de raccordement.

Le raccordement de votre chauffe-eau doit se faire sur une sortie de câble murale. Certains modèles sont pré-câblés, ce qui facilite le branchement.

  • Retirez le capot protecteur du chauffe-eau ; 
  • Raccordez les fils un par un en suivant les codes couleurs ; 
  • Revissez le capot de sécurité et mettez l'appareil sous tension ; 
  • Si vous disposez d’un contacteur Jour/nuit, actionnez-le en marche forcée.

Après quelques minutes, des gouttes d'eau vont s'écouler du groupe de sécurité suite à la montée en pression du chauffe-eau. C’est normal et valide le bon fonctionnement de votre groupe de sécurité.

Vous n'avez plus qu'à attendre quelques heures que la résistance chauffe l'eau de la cuve.

Attention toutefois, l'eau peut être extrêmement chaude lors de la première utilisation. Si c’est le cas, réglez la température grâce au réhaustat.

 

Voilà, il ne vous reste plus qu’à vous détendre dans un bon bain ! Notez quand même que dans le cas de chauffe-eau solaire ou thermodynamique, il faut prévoir le raccordement de votre chauffe-eau à d’autres éléments de type panneaux solaires, circuit pour le fluide caloriporteur… N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour une installation au top ! Et pour un chauffe-eau gaz, le branchement au gaz de ville, est notamment une partie sensible de l'installation réclamant l’intervention obligatoire d’un professionnel agréé. 

Retour aux conseils
Ces sujets peuvent également vous intéresser :
  • Chauffe-eau
    Choisir son chauffe-eau

    Pour bien choisir son chauffe-eau parmi tous les modèles disponibles, il faut commencer par estimer vos besoins.

  • Chauffe-eau
    Chauffe-eau solaire

    Vous souhaitez en savoir plus sur les chauffe-eau solaires ? HomeServe vous dit tout des différents modèles disponibles ainsi que de leur prix et leur installation. 

  • Chauffe-eau
    Chauffe-eau thermodynamique : tout ce qu’il faut savoir

    Le chauffe-eau thermodynamique est économe par rapport aux systèmes classiques ? HomeServe vous explique son fonctionnement et ses avantages.