4 étapes pour réussir l’installation de son radiateur électrique

Retour aux conseils

Vous envisagez d’équiper votre logement avec des radiateurs électriques ? Ou peut-être venez-vous récemment d’investir dans un radiateur électrique ? Bonne nouvelle pour vous : le chauffage électrique ne nécessite pas forcément l’intervention d’un professionnel pour son installation à condition de prendre quelques précautions d’usage. Sans être un as du bricolage, vous pouvez le faire vous-même grâce aux conseils de HomeServe.

1 - Les différents types de radiateurs électriques

Faciles à poser et à intégrer dans tous les styles de décors, les radiateurs électriques allient l’élégance, le confort, la simplicité d’utilisation et les performances énergétiques. Mais il en existe plusieurs sortes qui s’adapteront à l’utilisation que vous souhaitez en faire.

Les convecteurs

Les convecteurs datent des années 60, peu chers à l’achat, ils chauffent rapidement l’air ambiant mais n’ont qu’une puissance limitée et consomment beaucoup d’énergie à long terme. Ils peuvent cependant être une solution économique pour les zones de passage comme les entrées et couloirs, les petites pièces, la cuisine ou la salle de bain, les espaces peu utilisés ou les logements très bien isolés qui ont besoin de peu de chauffage mais d’une grande réactivité. Ils offrent également une petite taille et une grande variété de formats (horizontal, vertical…).

Les panneaux rayonnants

Les panneaux rayonnants, en vogue depuis les années 90, procurent un confort supérieur aux convecteurs, grâce à une chaleur produite plus homogène. Les rayonnants ont un design esthétique et conviennent particulièrement aux grandes pièces de type salon ou salle à manger.

Les radiateurs électriques à inertie

Les radiateurs électriques à inertie apparus dans les années 2000, sont les plus performants. Ils restituent progressivement la chaleur et la diffusent de façon plus homogène tout en préservant la qualité de l’air. Ils sont parfaitement adaptés aux pièces de vie et aux chambres.

Première étape : préparer votre matériel

Maintenant que vous avez effectué votre achat, il convient de vous munir des bons outils.

Prévoyez :
- une perceuse et des mèches adéquates ;
- un câble 3 conducteurs de 2,5 mm² de section avec conducteur de protection (terre, vert/jaune) ;
- un boîtier de raccordement électrique muni d'un capot passe-fil ;
- un domino isolé ;
- un tournevis ;
- des vis ;
- des chevilles ;
- un niveau à bulle.

Deuxième étape : bien choisir l’emplacement de votre radiateur électrique

Pour optimiser les performances de votre radiateur électrique, déterminez tout d’abord l'endroit le plus froid de la pièce dans lequel vous souhaitez l’installer. Le plus souvent dans une maison dépourvue d’isolation, les radiateurs sont positionnés contre un mur extérieur, à proximité d’une fenêtre. Mais si la pièce est correctement isolée, vous pouvez l’installer sans contrainte, où vous le souhaitez.
Assurez-vous ensuite que l'emplacement choisi vous permet d’installer le radiateur à une distance supérieure ou égale à 15 centimètres du sol ainsi qu'à cinq centimètres au moins du mur.

Les rayonnants et les appareils à accumulation sont plus efficaces s'ils ne sont pas placés derrière un meuble, un pot de fleurs ou autre.

Attention, un radiateur électrique doit toujours être installé à distance des voilages et de tout ce qui peut être susceptible de prendre feu facilement.

Si vous installez plusieurs convecteurs dans une même pièce, faites très attention à la répartition de la chaleur au moment du choix de l'emplacement.

Troisième étape : poser les fixations

Vous devez commencer par mettre en place les profilés métalliques fournis à l’achat de tout radiateur électrique. Pour ce faire, percez des trous pour les chevilles grâce auxquelles vous visserez les profilés. 

A l'aide d'un niveau à bulle, assurez-vous qu'ils soient bien horizontaux. Choisissez la taille et la nature de vos vis et chevilles en fonction de votre mur (plâtre, béton, brique...). Utilisez les chevilles conçues pour les matériaux isolants, si nécessaire.

Quatrième étape : le branchement électrique

Les fixations sont installées, il vous reste à procéder au branchement électrique. Plusieurs cas sont possibles.

Si vous remplacez un radiateur à un emplacement déjà existant, votre mur est donc muni d’un boîtier de raccordement que vous pouvez réutiliser pour votre nouvel équipement.

Coupez à présent le courant.

Il est interdit de brancher un radiateur sur une prise électrique classique. Un radiateur électrique doit toujours être alimenté par une ligne indépendante de l'éclairage ou du circuit de prises, tirée depuis le tableau de répartition principal.

Le branchement doit impérativement comporter trois fils dont un fil de terre.

Le circuit d'alimentation se compose de quatre conducteurs de couleur différente : bleu (neutre), rouge (phase), rayé jaune/vert (terre) et noir (fil pilote).

Le cordon du radiateur n'en comporte que trois : bleu (neutre), marron ou rouge (phase) et noir (fil pilote).

Dénudez les conducteurs et vissez les dominos en respectant les polarités facilement repérables grâce aux couleurs des fils conducteurs.

Les radiateurs à programmation centralisée ou de classe II, ne se raccordent pas à la terre. Il suffit de  brancher les fils neutre et phase (bleu et marron le plus souvent).

Il ne vous reste plus qu’à fermer le boîtier et poser le radiateur sur les profilés.

Dans certaines situations, la taille et les caractéristiques des nouveaux appareils peuvent vous compliquer la tâche, voire impliquer des changements du câblage électrique. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel agréé pour garantir l’efficacité de votre chauffage et votre sécurité ainsi que celle des autres occupants de votre logement.

Conclusion et innovations

Remplacement de vos équipements de chauffage, réparations, mises aux normes de votre circuit, nouvel emplacement… nombreuses sont les occasions d’installer un radiateur électrique. Vous avez aussi la possibilité d’améliorer votre confort tout en réalisant des économies d’énergie grâce aux fonctionnalités innovantes et intelligentes adaptables aux radiateurs électriques. Il existe une gamme de gestionnaires d’énergie, thermostats, programmateurs, régulateurs avec ou sans fil qui vous permettront,  par exemple de programmer un arrêt automatique de la chauffe en cas d’ouverture d’une fenêtre, d’afficher vos historiques de consommation ou encore de définir des températures ambiantes en fonction des heures creuses et de vos habitudes quotidiennes et pour certains appareils la possibilité de commander votre chauffage par téléphone via une interface. 

Retour aux conseils
Ces sujets peuvent également vous intéresser :
  • Décoration
    Radiateur design : le renouveau du radiateur

    Difficile de choisir un radiateur design qui s'intègre dans votre habitat : voici notre sélection ! 

  • Radiateurs
    Choisir son radiateur à inertie

    Ce système de chauffage vous permet de bénéficier d’un confort optimal, tout en réalisant de belles économies. Mais attention : tous les modèles ne se valent pas !

  • Chauffage
    Les 5 avantages du chauffage électrique

    Vous voulez tout savoir du chauffage électrique ? Voici 5 avantages qui le rendent aujourd'hui incontournable !