Choisir et installer des radiateurs électriques

Retour aux conseils

Vous souhaitez rénover, voire installer des radiateurs électriques dans votre logement ? Vous vous demandez s’ils constituent la solution idéale pour faire des économies d'énergie ? Figurez-vous que la réponse est oui : les radiateurs électriques actuels sont bien différents de ceux qu'ont connus nos parents dans les années 60...

En effet, le chauffage électrique n'a pas toujours eu le vent en poupe, décrié ces dernières années par son manque de performances énergétiques. Cependant, les constructeurs ont développé ces dernières années de nombreuses innovations lui permettant de concurrencer désormais d'autres modes de chauffage dits "écologiques".

Vous souhaitez connaître les différents types de radiateurs électriques, les modèles existants et les bonnes pratiques en terme d'installation ? Avec HomeServe, vous saurez tout du chauffage électrique du 21e siècle !

Convecteur, panneau rayonnant, ou radiateur à chaleur douce ?

Si le modèle "convecteur" a fait de nombreux émules dans les années 60, il existe actuellement d'autres types de chauffage électrique qui constituent une offre large et beaucoup plus performante.

Les convecteurs

C'est LE mode de chauffage traditionnel, celui qui a terni la réputation du chauffage électrique ces dernières années. Et pour cause ! Le convecteur fonctionne selon un principe très simple : l'air est capté par l'appareil, chauffé par une résistance puis redistribué dans l'air ambiant par le haut, via des grilles. S'il permet de chauffer rapidement une pièce, il comporte malheureusement de nombreux inconvénients participant à le rendre inconfortable : la température par exemple n'est pas homogène, le plafond étant bien chauffé contrairement au sol, d'où la sensation de "pieds froids". En outre, il assèche l'air, ce qui peut obstruer les voix respiratoires. Enfin, il est responsable d'une forte consommation d'énergie. En revanche, son prix est très abordable, variant entre 30 et 300€.

Les radiateurs électriques rayonnants

Les radiateurs rayonnants sont plus modernes ; ils font leur apparition dans les maisons au cours des années 2000. Le principe est presque similaire aux convecteurs, mais amélioré : ils sont également équipés d'une résistance qui chauffe l'air ambiant. Cependant, ils diffusent l'air chaud par le biais de panneaux rayonnants, qui permettent de restituer la chaleur en façade, ce qui offre un bien meilleur confort, même dans les pièces à vivre. Les radiateurs rayonnants restent assez bon marché, pour un prix allant de 200 à 1000€. Seul inconvénient, ils assèchent également l'air.

Les radiateurs à chaleur douce ou à inertie

Ce sont les radiateurs électriques nouvelle génération ! On retrouve dans cette catégorie les radiateurs à inertie, soufflant céramique ou encore à bain d'huile. Le principe de convection est ici moins fort, car ce type de radiateurs possède deux résistances, donc deux sources de chaleur différentes. La première agit comme un convecteur classique et permet de chauffer rapidement la pièce tandis que la seconde est reliée à un cœur de chauffe en matière sèche (aluminium, fonte, granit, brique réfractaire, fluide caloporteur...) et assure un véritable confort thermique. L'avantage est considérable car ce type de radiateur induit une restitution longue même après l'arrêt de l'appareil. On parle par ailleurs de "chaleur douce" car ils ne dépassent pas les 70°C, contrairement aux autres types de radiateurs. Leur prix est plus élevé : comptez entre 300 et 1500€ l'unité. Toutefois, ils consomment peu, ce qui amortit rapidement le prix d'achat.

Les radiateurs à chaleur douce et à pilotage intelligent

Certains radiateurs à chaleur douce peuvent même être dotés de fonctions intelligentes permettant d'améliorer leurs performances énergétiques. Ils peuvent en effet être munis de détecteurs de présence, ou encore d'ouverture des fenêtres, une fonction qui permet de couper immédiatement le chauffage et de limiter les déperditions d'énergie. Vous pouvez également programmer la température en fonction de votre rythme de vie, de votre départ et retour du travail par exemple. Ce type de radiateurs serait capable de vous faire réaliser jusqu'à 45% d'économie d'énergie ! Sachez par ailleurs que 1°C de moins vous fera économiser jusqu'à 7% sur votre facture énergétique !

Comment choisir ses radiateurs électriques ?

Tout d'abord, il vous faudra opter pour l'un ou l'autre des types de chauffage électrique : convecteur, rayonnant ou à chaleur douce ? Si bien évidemment, la question du budget entre en jeu, celle des pièces à vivre aussi. En effet, il est possible de trouver des solutions intermédiaires : par exemple, si vous ne pouvez pas vous permettre d'équiper tout votre logement de radiateurs à chaleur douce, sachez que vous pouvez privilégier ce type de chauffage dans les pièces à vivre comme les chambres et le séjour, tandis que la cuisine, le couloir ou encore la salle de bain peuvent très bien s'accommoder de radiateurs rayonnants ou de simples convecteurs.

Une fois que vous aurez choisi un type de chaleur, il vous faudra opter pour une puissance de chauffe. Pour ce faire, il existe un calcul très simple qui consiste à multiplier la surface par la hauteur sous plafond. On considère généralement qu'il faut 40 W par m3.

Concernant les grandes pièces de la maison, il est recommandé d'avoir deux radiateurs plutôt qu'un seul très puissant.

D'autres paramètres sont à prendre en compte, comme la situation géographique (climat, ensoleillement) ou encore la qualité de l'isolement. On considère par exemple qu'une majoration de 10% de puissance de chauffe est nécessaire par tranche de 500 mètres d'altitude. A l'inverse, pour les pièces qui reçoivent un fort ensoleillement, vous pouvez diminuer la puissance de 5 à 10%.

Installer ses radiateurs électriques

Cela peut sembler être une évidence, mais on peut parfois l'oublier : les radiateurs doivent être positionnés à l'abri des courants d'air, et bien sûr, jamais sous une fenêtre. On veillera par ailleurs à les placer à au moins 12 cm de hauteur du sol et à les brancher sur une sortie câble murale (la majorité d'entre eux sont trop puissants pour être branchés sur une prise électrique classique).

Il existe une règlementation stricte concernant les pièces d'eau. Les radiateurs installés dans votre salle de bain doivent indiquer la norme en vigueur NFC 15-100. Par conséquent, il vous faudra posséder un interrupteur différentiel 30mA. Et les positionner en fonction des zones de sécurité électrique dans la salle de bain. Sachez que pour les radiateurs de classe I, seul le volume 3 est admis, tandis que les radiateurs de classe II peuvent être de volumes 2 ou 3.

A présent, si vous souhaitez fixer votre nouveau radiateur, la tâche sera relativement simple car de nombreux radiateurs sont fournis soit avec un gabarit de perçage, soit avec une patte de fixation en forme de H, qui permet de poser les repères pour percer. D'autres encore possèdent des crochets ou une barre de fixation, qui se placent en fonction des indications données dans la notice explicative. Une fois que vous avez positionné vos repères au mur, il ne reste plus qu'à percer puis cheviller.

Le raccordement se fait avant de fixer le radiateur au support. Pour cela, n'oubliez pas de couper le courant. Ensuite, munissez-vous d'un tournevis qui vous permettra de raccorder les fils à ceux de la prise murale. Une fois l'opération réalisée, vous pouvez installer votre radiateur sur son support. Et le tour est joué !

 

Vous savez maintenant qu'il est possible d'installer des radiateurs électriques tout en réalisant des économies d'énergie ! N'hésitez pas à faire appel à un professionnel qui vous conseillera sur le choix du matériel.

Retour aux conseils
Ces sujets peuvent également vous intéresser :
  • Maison intelligente
    Nest : le thermostat qui révolutionne le chauffage arrive en France, en partenariat avec HomeServe

    Avec Nest, découvrez un thermostat d'ambiance connecté et intelligent, en partenariat avec HomeServe ! 

  • Radiateurs
    Purger un radiateur

    Vous devez purger vos radiateurs ? Notre expert HomeServe vous guide étape par étape dans un tuto vidéo.

  • Radiateurs
    Choisir son radiateur à inertie

    Ce système de chauffage vous permet de bénéficier d’un confort optimal, tout en réalisant de belles économies. Mais attention : tous les modèles ne se valent pas !