La norme électrique NF C 15-100

Retour aux conseils

Savez-vous que 7 millions de logements en France ne répondent pas aux règles de sécurité, en matière d’installations électriques ?
Chaque année, ce sont 80 000 incendies et des milliers d’accidents corporels qui sont provoqués par des installations électriques défectueuses.

La norme électrique NFC 15-100 fixe les règles de sécurité indispensables à toute installation électrique.
Vous ne connaissez pas la norme électrique NFC15-100 ? HomeServe vous explique tout ce qu’il faut savoir sur la norme électrique NFC 15-100. Parce-que la tranquillité de toute votre famille passe aussi par une installation électrique sécurisée. 

NFC 15-100 : La norme électrique à connaître

La norme NFC15-100 fixe les règles de conception, de réalisation et d’entretien des installations électriques privatives en France. Cette norme est mise à jour régulièrement et apporte plus de sécurité, plus de protection, et un meilleur confort dans un habitat toujours plus évolutif.

Toutes les installations électriques doivent aujourd’hui respecter la norme électrique NFC15-100  qui comprend les règles suivantes :

  • L’habitation doit impérativement comporter un circuit de terre raccordé sur une prise de terre,
  • Tous les circuits doivent être protégés par des appareils différentiels et des appareils de protection contre les courts-circuits,
  • Dans certaines régions, un appareil de protection contre la foudre est obligatoire (parafoudre),
  • Un appareil général de coupure et de protection (disjoncteur de branchement) doit être situé en tête de tableau ou en aval du compteur électrique,
  • Dans les logements neufs, le tableau électrique et le coffret de communication doivent être installés dans une gaine technique,
  • La norme NF C 15-100 impose la présence d’un coffret de communication et définit l’installation de prises spécifiques en fonction de vos équipements,
  • La norme NFC 15-100 impose un certain nombre de prises électriques par pièce et par circuit,
  • Les circuits d’éclairage et les circuits de prise font l’objet de règles d’installation spécifiques,
  • La norme NFC15100 concernant la salle de bain et la salle d'eau  permet de limiter les équipements électriques autour de la baignoire et de la douche en fonction de différents volumes spécifiques.

Les évolutions récentes de la norme électrique NFC 15-100

  • Si votre installation électrique est réalisée par un professionnel, celui-ci a l’obligation de vous fournir un schéma détaillé avec le repérage de l’ensemble des circuits. Ainsi, vous comprenez mieux votre  installation, et en cas de panne, les interventions sont plus simples et plus rapides,
  • Pour les installations récentes (depuis 2008), toutes les prises doivent être de type RJ 45 et le coffret doit être équipé d’un DTI (dispositif de terminaison intérieure) au format RJ 45,
  • L’installation d’interrupteurs différentiels à haute sensibilité (type A) doit prendre en considération le mode de fonctionnement des appareils comme le lave-linge, le lave-vaisselle ou les plaques à induction,
  • Le tableau électrique doit présenter une réserve minimum de 20% pour permettre l’installation d’appareils de confort et d’économie d’énergie (programmateur, délesteur),
  • L’accessibilité des personnes handicapées doit être prise en considération dans la disposition des points d’allumage et de la gaine technique de logement.

Norme électrique NFC15-100 : la prise de terre

La prise de terre permet d’écouler les courants de fuite vers la terre. Une bonne mise à la terre est primordiale pour permettre aux interrupteurs différentiels d’assurer leur fonction de protection des personnes.

Que doit-on mettre à la terre ?

Toutes les masses métalliques d’un bâtiment doivent être mises à la terre et raccordées à un conducteur de terre (de couleur vert-jaune).

Ces masses métalliques sont les suivantes :

  • Les canalisations métalliques d’alimentation en eau et d’évacuation, de chauffage, de gaz
  • La masse des appareils électroménagers et sanitaires,
  • Les salles de bain et les salles d’eau.

Attention, veillez bien à ne pas utiliser comme prise de terre les canalisations de gaz, d’eau, ou de chauffage central. En revanche il est impératif de raccorder vos canalisations métalliques d’eau au circuit de terre local (salle de bain, salle d’eau…).

Voici à titre indicatif pour un logement, les valeurs-limites du dispositif différentiel à utiliser suivant la qualité de la terre.

Résistance maxi de terre Qualité de la terre Sensibilité du différentiel
2500 ohms Très mauvaise 10 mA
830 ohms Mauvaise 30 mA
83 ohms Moyenne 100 mA
50 ohms Bonne 500 mA
38.5 ohms Très bonne 650 mA

 

Plus la résistance de la terre est élevée, plus le différentiel devra avoir une sensibilité élevée. La mesure de la résistance de terre de votre logement ne peut être calculée que par un professionnel, lui seul sera en mesure de vous conseiller un dispositif adapté à votre situation.

Norme électrique NF C 15-100 : le tableau électrique

La norme NFC 15-100 impose que tous les circuits de votre logement soient protégés.

L'interrupteur différentiel

Associé à un conducteur de protection connecté à la terre, l’interrupteur différentiel détecte les fuites de courant dues à un défaut d’isolement et prévient le risque d’électrocution en coupant le circuit concerné.

Sa présence est obligatoire pour tous les circuits et la norme électrique NF C 15-100 en précise le nombre minimum à installer en fonction de la superficie du logement.

Le tableau ci-dessous indique la puissance et le nombre minimum requis d’interrupteurs différentiels suivant la superficie du logement

Interrupteur différentiel 30 MA Minimum requis selon la norme en fonction de la superficie du logement
Type AC   35 m2 35 à 100 m2 + de 100 m2
  25 A 1    
  40 A     2 ou 3
  63 A      
  40 A   1 pour 1 ou 2 circuits spécialisés (lave-linge + plaque de cuisson)
  63 A   1 pour 3 ou 4 circuits spécialisés supplémentaires

Le disjoncteur

Tout circuit doit comporter un dispositif de protection contre les surintensités.

Le disjoncteur coupe immédiatement le courant en cas de :

  • Court-circuit,
  • Surchauffe des câbles électriques.

La présence du disjoncteur évite ainsi les échauffements et les risques d’incendie.

Les circuits électriques et l'éclairage

La norme NFC 15-100 impose au moins un point d’éclairage dans chaque pièce.
A l’extérieur, vous devez installer des points d’éclairage au-dessus de chaque accès : porte d’entrée principale et porte de service.

Les circuits d’éclairage et les circuits de prise font l’objet de règles d’installation spécifiques.

Le circuit d’éclairage ne doit pas comporter plus de 8 points lumineux. Il est protégé par un disjoncteur de type 16 A ou un fusible de 10 A maxi. Un logement de plus de 35m2 doit comporter au moins deux circuits d’éclairage. Tous les circuits d’éclairage doivent être reliés à un fil de terre.

Les interrupteurs ou points d'allumage

Les interrupteurs doivent être installés à une hauteur comprise entre 0.90 m et 1.30 m dans chaque pièce et point accès (couloir, chambre…) de votre habitation.

Les pièces d'eau et la salle de bain

La norme NF C 15-100 impose des règles précises en matière de protection des pièces d’eau. Aussi ses pièces doivent être aménagées de façon particulière. La norme électrique définit trois volumes de protection qui déterminent la pose des circuits et appareillages électriques.

Schéma volume de sécurité / salle d'eau

 Schéma volume de sécurité salle d'eau

Gaine technique de logement

Dans une construction neuve, le tableau électrique doit être installé dans la gaine technique de logement. Il s’agit d’un volume de 0.45 m*0.20 m du sol au plafond, réservé au courant électrique (tableau électrique, alarmes, communications, multimédia…).
La gaine technique de logement doit être située à intérieur de l’habitat ou dans un local annexe directement accessible. Par exemple, elle peut être située dans le garage si celui-ci est au même niveau que la maison et communique directement avec elle.

Si vous rencontrez une panne de courant, sachez que HomeServe vous propose toute une gamme de contrats d’assistance en cas de panne électrique.

Vous voyez, ce n’est pas compliqué d’en savoir plus sur la norme électrique NF C 15-100. Et, si vous avez besoin de plus de renseignements concernant l’installation électrique de votre logement, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel !

Retour aux conseils
Ces sujets peuvent également vous intéresser :
  • Installation électrique
    Tableau électrique : composition et norme

    HomeServe vous explique ce qu’est un tableau électrique, quels éléments le composent et quelles normes un tableau électrique doit respecter.

  • Maison intelligente
    Les applications de la domotique

    Portes et volets automatisés, contrôle des appareils électroménagers et numériques, arrosage automatique de votre jardin ou encore controle de votre chauffage...

  • Installation électrique
    Vérifier et changer un fusible électrique

    Un appareil électrique ne fonctionne plus ou plusieurs prises d'une même pièce ne distribuent plus de courant ? Changer le fusible défectueux sur votre tableau électrique suffira certainement à résoudre le problème.