Que faire en cas de fuite d’eau ? La solution en 6 étapes

Retour aux conseils

Une fuite d’eau, ça arrive toujours au moment où on ne s’y attend pas. L’essentiel est de savoir intervenir rapidement pour limiter les dommages et minimiser le coût des réparations. Ces gestes simples, à réaliser vous-même, vous permettront de préparer le terrain avant l’intervention du plombier.

Concrètement, que peut-on faire en cas de fuite d’eau ? Suivez notre guide HomeServe en 6 étapes.

1. Couper l’électricité

Attention aux risques d’électrocutions ! Si une fuite d’eau importante se produit, Il est impératif de couper l’électricité. C’est la première des choses à faire. D’autant plus si vous pensez que l’eau peut atteindre les prises électriques…
Mais avant de couper l’électricité, il est essentiel de prendre quelques mesures de sécurité :

  • Ne touchez à aucune source électrique pieds-nus ; 
  • Prenez appui sur un support en bois (non conducteur d’électricité) plutôt que sur un support métallique (conducteur d’électricité) ; 
  • Soyez rapide lorsque vous procédez à la coupure.

Il faut toujours couper l’électricité, même si vous pensez qu’il n’y a pas de risque d’électrocution. C’est un geste très simple mais il vous protège, vous et votre habitation.

2. Limiter le débit d’eau

Une fois que l’électricité est coupée et que vous êtes en sécurité, il faut limiter les dégâts. Vous devez placer un "pansement"  sur la zone de fuite. Cela servira à bloquer l’eau et l’empêchera de se propager dans la pièce. Pour freiner le débit de l’eau, suivez calmement ces instructions :

  • Enroulez une serpillère ou un chiffon à l’endroit où se trouve la fuite ; 
  • Serrez le tissu très fort pour limiter la dispersion de l’eau.

Cette technique a beau être efficace, elle n’arrêtera pas la fuite. Mais elle a le mérite de diriger l’eau vers le bas. Vous éviterez ainsi les projections d’eau qui partent dans tous les sens. L’eau qui descend sera plus facile à nettoyer et à recueillir dans un récipient.
Astuce de nettoyage : Pour le récipient, mieux vaut troquer votre seau contre un sac poubelle rempli de serviettes. Contrairement au seau, le linge peut absorber l’eau sans provoquer des projections supplémentaires.

3. Trouver le robinet central

Le robinet central contrôle l’arrivée d’eau chez vous. Mais son emplacement varie en fonction de votre logement.

  • Si vous habitez dans un appartement : généralement, le robinet général d’arrivée d’eau est placé soit dans la cuisine, soit dans les toilettes. Si le vôtre se trouve dans la cuisine, vérifiez sous l’évier. Le plus souvent, il se trouve à côté de votre compteur d’eau.
  • Si vous habitez dans une maison : dans les habitations indépendantes, le robinet central se trouve au rez-de-chaussée, au garage ou dans le jardin (enseveli dans un regard en béton). Dans ce dernier cas, pensez à enlever le couvercle de protection.

4. Couper l’arrivée d’eau

Stopper l’arrivée d’eau est un jeu d’enfant. Il suffit de tourner le robinet central en le tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. C’est à la portée de tout le monde, même des enfants. Pensez à montrer la position du robinet à tous ceux qui vivent avec vous. En cas de fuite, vous n’aurez plus qu’à demander à vos enfants ou à votre conjoint de couper l’arrivée d’eau. Vous pourrez vous occuper des dégâts sans avoir à courir partout.

5. Déterminez l’origine de la fuite d’eau

Si l’origine de la fuite saute aux yeux, il est plus facile d’intervenir. Par exemple, si vous remarquez qu’une canalisation est percée… Mais parfois, il faut faire preuve de rigueur et de précision afin de détecter l’origine de la fuite :

  • Partez des traces d’eau visibles
  • Suivez progressivement les traces d’humidité
  • Remontez jusqu’à la source de la fuite

6. Relevez les indices pour alerter le plombier

Si vous n’arrivez pas à cerner où se situe le problème, ne paniquez pas. Mieux vaut faire appel à un professionnel. Un plombier qualifié répare des fuites tous les jours, ce sera pour lui une formalité. Par contre, mieux vaut signaler la fuite d’eau le plus tôt possible. Pour pouvoir la repérer rapidement, surveillez le compteur d’eau régulièrement lorsqu’aucun robinet n’est en marche. Si vous remarquez que le compteur tourne quand même, cela prouve qu’il y a bien une fuite d’eau. 
Autre élément révélateur : votre chaudière. La pression d’eau dans votre chaudière doit se situer entre 1 et 1,5 bar. Si vous constatez des chutes de pression trop fréquentes, il se pourrait bien qu’il y ait une fuite d’eau quelque part. Soyez donc vigilent afin de pouvoir contacter un plombier dès les premiers symptômes.

En cas de fuite, ces actions simples peuvent vous éviter des dommages considérables. Que votre fuite soit apparente ou pas, il est important de savoir la stopper à temps car sinon, les dégâts risquent d’être très importants et les réparations très coûteuses. 

Retour aux conseils
Ces sujets peuvent également vous intéresser :
  • Canalisations
    Rechercher une fuite d'eau

    Vous voulez savoir comment effectuer une recherche de fuite d’eau ? Découvrez les différentes techniques pour rechercher une fuite d’eau en fonction des situations rencontrées.

  • Réduire sa facture d'eau
    Le coût d'une fuite d'eau

    L’eau du robinet est un bien précieux et rare : il est donc important de la préserver et d’éviter les gaspillages inutiles.Or, de petites fuites d’eau peuvent parfois se déclarer dans votre habitation, auxquelles vous ne prêtez pas nécessairement attention : ce n’est qu’un robinet qui goutte ou encore un léger écoulement dans la cuvette de vos toilettes.Savez-vous ce que vous coûte une fuite d’eau, même minime ? HomeServe vous explique ce que vous coûte réellement une fuite.

  • Cuisine - Salle de bain
    Réparer une fuite de chasse d’eau

    Vous avez une fuite sur votre chasse d’eau ? N’hésitez pas à regarder la vidéo de notre expert HomeServe et à suivre notre tuto !