Combattre l’humidité dans le logement

Retour aux conseils

Avez-vous déjà été confronté à un problème d’humidité dans votre logement ?

Détérioration des murs, usure des parquets, un air froid et humide qui s’invite chez vous, et bien entendu une augmentation brutale de votre facture énergétique…

Si vous vous reconnaissez, ne cherchez plus : vous avez affaire à un problème d’humidité dans votre maison !

L’humidité, c’est la présence d'eau ou de vapeur d'eau dans l'air. Elle peut se manifester en raison d’un problème technique et peut avoir des conséquences sur la salubrité de votre domicile, mais également sur votre santé.

La salle de bain et la cuisine sont des pièces incontournables de votre maison : voici nos solutions pour éviter que ne surviennent des problèmes d’humidité dans votre logement avant l’hiver !

Les causes de l’humidité dans le logement

Tout d’abord, sachez qu’il est tout à fait naturel que de l’humidité soit présente dans l’air ambiant de votre maison : une maison saine est une maison ayant entre 45 et 65 % d'humidité dans l’air. Mais si le taux d’humidité dans votre logement dépasse ces seuils, vous pouvez considérer que vous avez un problème d’humidité. Pour effectuer cette mesure, vous pouvez, soit faire appel à un professionnel, soit acheter un hygromètre qui vous indiquera le taux d’humidité dans l’air ambiant. Il vous en coûtera entre 50 et 100€.

La principale cause d'une maison trop humide est la condensation : une mauvaise ventilation liée à une production trop importante de vapeur d’eau, empêche l’humidité de s’évacuer correctement.

Des infiltrations d'eau peuvent également être à l’origine de cette humidité au niveau des murs extérieurs, de la toiture et des canalisations. Elles peuvent être dues à :

  • Des fissures dans les murs extérieurs ;
  • Des fuites au niveau du toit.

Autre cause : l’humidité présente dans le sol ou le sous-sol de votre maison, en raison d’une trop forte pression au niveau de ses fondations, fait obstacle à l’écoulement de l’eau. Ce phénomène est appelé « remontée capillaire ». L’eau stagne, et finit par s’infiltrer.

Enfin, des incidents peuvent survenir : personne n’est à l’abri d’un dégât des eaux. C’est pour cette raison qu’il est particulièrement recommandé d’entretenir régulièrement ses appareils électroménagers et de vérifier une fois par an la toiture de sa maison.

L’humidité dans la salle de bain

La pièce la plus sujette aux problèmes d’humidité est incontestablement la salle de bain. Lorsque vous prenez une douche ou un bain, vous produisez une importante quantité de vapeur d’eau qu’il faut évacuer si vous souhaitez que votre salle de bain reste saine. Si votre pièce est mal équipée, l’humidité risque d’abîmer vos murs et sols.

La première chose à faire est d’installer un bon système de ventilation. Si votre salle de bain est équipée d’une fenêtre, l’ouvrir à chaque passage permet une ventilation naturelle. Pensez de même à maintenir les portes fermées pour contenir l’humidité.

Il existe aussi des solutions plus efficaces mais plus coûteuses. Elles sont indispensables si votre salle de bain ne dispose pas d’ouverture naturelle. L’installation d’une VMC assure le renouvellement de l’air grâce à ses bouches motorisées, et économise votre chauffage. Deux sortes de VMC vous sont proposées :

  • La VMC simple-flux qui extrait l’air humide. Un professionnel peut vous l’installer à partir de 700 euros ;
  • La VMC double-flux qui insuffle en plus un air sain. Son prix varie entre 2000 et 5000 euros.

Autrement, d’autres systèmes de ventilation moins connus peuvent être cités :

L’humidité dans la cuisine

La vapeur d’eau que vous créez en cuisinant fait de votre cuisine la deuxième pièce la plus sensible à l’humidité. Elle peut apparaître sous différentes formes : tâches d’humidité, moisissures…

La première solution est l’installation d’une hotte. Habituellement destinée à aspirer les vapeurs chargées de graisse, elle limitera également les émissions de vapeur d’eau.

Ensuite, un système de ventilation de type VMC est requis comme pour la salle de bain. Vous pouvez compléter cette installation par un absorbeur d’humidité ou déshumificateur : ce produit régule l’humidité, et évite les effets souvent néfastes de la condensation. Attention, il s’agit d’un système d’appoint qui ne remplace pas une VMC ou tout autre système de régulation d’air.

Si vous souhaitez renforcer la protection de vos murs contre infiltrations d’eau, vous pouvez utiliser un système hydrofuge de protection des murs, comme de la peinture anti-humidité. Son rôle est de stopper la respiration des surfaces intérieures en les imperméabilisant. Vous pouvez trouver ces produits à partir de 12 euros en grande surface.

Quelques trucs et astuces pour prévenir l’humidité

Pour empêcher ces problèmes d’humidité de faire leur apparition durant l’hiver, voici quelques conseils très simples et pratiques :

  • Pensez à bien aérer chaque jour les pièces les plus sensibles (cuisine et salle de bains), mais également le reste de votre maison en ouvrant par exemple deux fenêtres opposées pendant au moins 10 minutes ;
  • Faites fonctionner la hotte en cuisinant, essuyer le sol et les murs après une douche, bien fermer les pièces après votre passage ;
  • Maintenez une température constante d’environ 15° dans votre maison en votre absence, pour éviter le dépôt d’humidité sur les bords des fenêtres ;
  • Tenez vos meubles écartés des murs pour éviter de produire un effet isolant ;
  • Placez un absorbeur d’humidité dans les endroits où il est difficile d’aérer comme les placards ou les réserves de sous-sols : certains peuvent même diffuser une odeur agréable ou encore chasser les mites !

Vous voilà désormais parés pour affronter l’humidité et toutes les mauvaises surprises qui en résultent. Et bien entendu, n’hésitez pas à consulter si besoin un professionnel !

Ces conseils pour bien préparer votre logement pour l'hiver vous sont donnés dans le cadre du Doméo Tour 2014 !  

Retour aux conseils
Ces sujets peuvent également vous intéresser :
  • Bricolage
    La maison RT 2012 : tout ce qu’il faut savoir !

    Avec HomeServe, découvrez la maison RT 2012, à la fois confortable et extrêmement économe en énergie ! 

  • Bricolage
    L’entretien extérieur de la maison

    Savez vous que dans une maison, l'entretien de l'extérieur est tout aussi important que celui de l'intérieur ? HomeServe vous explique comment garder l'extérieur de votre maison bien entretenu ! 

  • Jardin extérieur
    Préparez le jardin pour l’hiver en 5 étapes

    Vous ne savez pas comment préparer votre jardin pour l'hiver ? HomeServe vous explique comment procéder en 5 étapes !